Navigation Menu+

Clic Clac Chic – Exposition du 11 juin au 3 juillet 2022 – Atelier Ches’Art

Posted on Juin 3, 2022 by in Accueil, Evénements |

 

« CLIC CLAC CHIC »          EXPOSITION du 11 juin au 03 juillet 2022

Galerie « Atelier Ches’Art » – Route du Gymnase, 2 – 1400 Cheseaux-Noréaz
www.chesart.ch    www.mkprod.ch

Texte écrit par Maryvonne Frauchiger
Inspiré par le titre et les photos de l’exposition « Clic Clac Chic »

La sirène rugit. Comme un seul homme, les voitures s’écartent avec discipline pour laisser passer l’ambulance. Je retiens mon souffle. La police règle la circulation et essaie, tant bien que mal, de repousser le flot des curieux qui ont déjà sorti leur portable. Ils mitraillent la scène le bras tendu, sans état d’âme. Clic Clac. Clic Clac. Chacun y va de son commentaire ; quelques paparazzis improvisés vont jusqu’à poser devant les voitures enchevêtrées. Occasion inespérée de briller sur les réseaux sociaux et de gagner des followers. CLIC CLAC CHOC.

 

Marcher sur cette ligne imaginaire, onduler comme une chatte sur un podium brûlant. Regarder droit devant. Un, deux, trois pas, regard à gauche. Clic Clac. Un deux trois pas, regard à droite. Clic Clac. Onduler et onduler encore …tout en gardant l’équilibre sur des talons exagérément hauts d’une paire de chaussures qui ne ressemble à rien, encore moins à des chaussures. Regard de face. Clic Clac. La robe vaporeuse frôle les jambes démesurément grandes de Eva. Clic Clac. Pose de 3 secondes. Les flashs crépitent. Demi-tour retour en coulisses. Les cheveux blonds parsemés de paillettes d’or virevoltent à chacun de ses mouvements. Ses bracelets cuivre et or s’entremêlent en cadence autour de ses poignets et captent la lumière et les regards émerveillés. CLIC CLAC CHIC

L’angelot s’est endormi dans les bras de sa maman. Son souffle presque imperceptible soulève le petit torse à intervalles réguliers. Un sourire s’est déposé sur ses lèvres minuscules. Les rayons du soleil à travers les persiennes viennent ajouter des reflets d’or aux mèches blondes et bouclées du petit d’homme. Timothée, le grand frère, s’accroche aux bords du berceau et se hausse sur la pointe des pieds. Son sourire devient rire aux éclats. « Nous ne pourrons jamais jouer au football tous les deux. Mon ballon est plus grand que lui ! ». Le nourrisson sursaute. « Viens, sortons de la chambre. Nous allons réveiller ton petit frère ». Sur la pointe des pieds Tim et son papa sortent de la chambre, maman décide de fixer à tout jamais ce moment rempli de grâce. CLIC CLAC CHUUUTTT